keyboard_arrow_leftRetour

Histoires de femmes formidables

Bella vita n°53 > Portraits, avril 2018

schedule LECTURE 1 MIN

On connaît Stéphanie Chuat et Véronique Reymond grâce au magnifique film  La Petite Chambre . Mais derrière ce duo de réalisatrices talentueuses, on découvre deux amies de toujours et deux femmes formidables. De femmes formidables, il en est d’ailleurs question dans leur nouveau film, Les Dames .Portraits.

On ressent instantanément la complicité naturelle entre les deux amies d’enfance lorsqu’elles nous reçoivent dans la cuisine de l’appartement de Véronique Reymond à Lausanne. Les réalisatrices de La Petite Chambre se connaissent par cœur et se complètent à merveille à l’heure d’évoquer leur collaboration et leur amitié. Drôle, enthousiaste, Stéphanie parle d’abord de leur rencontre sur les bancs d’école à l’âge de 11 ans et de leurs premières expériences sur les planches à l’adolescence.

Sur un ton plus réservé mais avec tout autant de fraîcheur, Véronique enchaîne en mentionnant leurs premiers films en tant que réalisatrices. Trois courts-métrages entre 2001 et 2004, suivis de deux documentaires en 2005 et 2006. S’ensuit La Petite Chambre, long-métrage sensible et émouvant sur la relation entre un vieil homme malade et son aide-soignante,avec Michel Bouquet et Florence Loiret Caille. Le film les révèle en 2011 grâce à un passage remarqué au festival de Locarno, deux Quartz lors du Prix du cinéma suisse et une nomination aux Oscars.

Après un passage par la série télé avec A livre ouvert , les deux femmes dévoilent aujourd’hui leur nouveau projet avec Les Dames, présenté au festival Visions du Réel et qui sortira sur les écrans à l’automne. Ce documentaire suit pendant une année cinq femmes romandes de 65 ans vivant seules. Des vies anodines et anonymes que les deux réalisatrices subliment par leur sensibilité et leur tact. On découvre alors des femmes fortes, magnifiques, qui sont encore pleines d’ambition, de désirs et de rêves à l’heure d’aborder, même seules, leur retraite. Une belle source d’inspiration, à l’image des deux réalisatrices.



chuat-reymond.com