keyboard_arrow_leftRetour

Maillefer, un village dans la ville

Bella vita n°54 > Immobilier, août 2018

schedule LECTURE 2 MIN

Une nouvelle étape se termine dans le développement du quartier de Maillefer avec la mise en valeur d’un quatrième bâtiment de logements réalisé par Retraites Populaires. Les locataires y entreront en novembre et pourront bénéficier d’une grande qualité de vie.

A cheval sur les communes de Lausanne et du Mont-sur-Lausanne, le quartier de Maillefer offre à ses quelque 1'000 habitants une vraie atmosphère de village en pleine agglomération lausannoise. Sa situation privilégiée, proche des écoles et des principaux axes de transports, n'a d'égale que la qualité de ses commerces avec entre autres un restaurant, une boucherie, une garderie, un salon de beauté, un pressing et un magasin d'alimentation. Ce groupe d’une vingtaine d’immeubles, dont les premières constructions ont débuté en 2009, est dominé par la tour des Balcons du Mont et ses 16 étages, réalisée par Retraites Populaires en 2016. L’ensemble des réalisations et de la gestion des immeubles est partagé entre Retraites Populaires et la Société coopérative d’habitation de Lausanne (SCHL). Tous labellisés Minergie®, les immeubles en question forment un éco-quartier qui fait d'ores et déjà référence à Lausanne.


Des prix raisonnables pour un service de qualité

Retraites Populaires a investi à hauteur de 80 millions de francs pour l’ensemble des quatre immeubles, dont environ 18 millions pour le dernier en date, le bâtiment D. Les trois premiers objets réalisés aux numéros 137 à 145 du Chemin de Maillefer totalisent 128 logements entre 2,5 pièces et 4,5 pièces. Ils ont été remis aux locataires au printemps 2016. Le quatrième objet, le bâtiment D du Chemin de Maillefer 53 à 57, actuellement en phase de mise en valeur, compte quant à lui 50 logements de 1,5 pièce à 5,5 pièces. En l’espace de trois semaines seulement au mois de mai dernier, 85 % des baux étaient déjà signés. Pour Steve Vuichard, Responsable secteur gérance à Retraites Populaires, ce succès reflète « la qualité de services de Retraites Populaires, qui a su répondre aux attentes de la population vaudoise, avec un très bon ratio entre le prix des loyers et leur qualité ». Un constat qui est le fruit de la politique de Retraites Populaires de proposer des loyers à prix raisonnables plutôt que de spéculer sur ses objets immobiliers.


Mixité sociale

Steve Vuichard insiste également sur la réussite institutionnelle que représentent ces réalisations, avec « un grand professionnalisme des deux secteurs de la construction et de la gérance impliqués dans ce projet ». Une réussite qui se poursuit d’ailleurs dans la collaboration entre les deux acteurs institutionnels que sont la SCHL et Retraites Populaires pour la gestion de ce quartier de Maillefer. Sous l’impulsion des locataires des immeubles gérés par les deux institutions s’est créée l’Association Village Maillefer.Elle a pour but de faire vivre ce quartier en y organisant des animations, des activités de loisirs et des événements festifs. Elle s’est donné également pour missions de développer les contacts et les échanges entre habitants et d’offrir des activités favorisant l’intégration, la cohésion sociale, la solidarité et la coopération dans un quartier très familial où la mixité sociale est de mise.