keyboard_arrow_leftRetour

Retraites Populaires vibre pour l’Olympisme

Bella vita n°56 > Grand angle, avril 2019

schedule LECTURE 5 MIN

En tant qu’acteur de proximité pleinement responsable, Retraites Populaires s’est engagé aux côtés des Jeux Olympiques de la Jeunesse Lausanne 2020 qui se tiendront du 9 au 22 janvier. Au menu notamment, un soutien tout particulier aux programmes entourant les 3'000 bénévoles nécessaires au bon déroulement de la manifestation.

Si les Jeux Olympiques suscitent parfois des débats animés en raison des coûts pharaoniques qu’ils engendrent, tel n’est certainement pas le cas de ceux dévolus à

la jeunesse. Une idée approuvée à l’unanimité lors de la session du Comité International Olympique tenue au Guatemala en juillet 2007, qui s’est concrétisée en 2010 à Singapour pour les jeux d’été et à Innsbruck deux ans plus tard pour ceux d’hiver. En un mot, les Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ), avec leurs compétitions réservées aux jeunes athlètes de 15 à 18 ans,

ont d’emblée suscité une vague d’enthousiasme communicatif. Et pour une raison des plus compréhensibles. Les JOJ sont en effet parfaitement en phase avec les idées forces de l’olympisme moderne, basées sur la promotion du sport et de ses valeurs d’excellence, de respect et d’amitié ; la pro- motion du sport, compris comme une composante essentielle d’une vie saine. Dans cet ordre d’idée, pas question de

se livrer à une quelconque surenchère lors des JOJ, tous les sites des compétitions doivent disposer d’infrastructures existantes, qui plus est réparties dans une région unique, administrative ou géographique. Objectif pour les villes hôtes : des coûts limités et maîtrisés.

Pour Retraites Populaires, la victoire de Lausanne pour la tenue des JOJ 2020

a très vite représenté une formidable opportunité de s’engager aux côtés des organisateurs en tant qu’acteur de proximité responsable. Une telle manifestation représente non seulement un événement unique, de ceux qui se déroulent une seule fois dans une vie, mais elle repose égale- ment sur des principes chers à l’entreprise, sans oublier l’ambiance festive et stimulante qui entoure immanquablement ce type d’événement.

Au départ, le Vortex, un projet d'infra- structures initié par l'Etat de Vaud conjointement avec la Division immobilier de Retraites Populaires qui en assure la con- duite. Cet édifice, financé par la Caisse de pensions de l'Etat de Vaud (CPEV), logera les athlètes des JOJ 2020 avant d'accueillir les étudiants et les hôtes académiques. Situé à deux pas du campus universitaire de l'Université de Lausanne et de l'Ecole polytechnique, ce bâtiment est conçu comme un anneau de béton, dans lequel 712 logements se déploient sur une rampe hélicoïdale de 2,8 km. Le premier coup de pioche de cette construction a eu lieu au printemps 2017 avec remise des clés aux JOJ Lausanne 2020 prévue le

31 octobre 2019.


Partenaire sportif et culturel

A mesure que les Jeux Olympiques de

la Jeunesse Lausanne 2020 ont pris des contours plus précis, Retraites Populaires

a senti le besoin de s’investir. D’autant que le cœur de la manifestation en fait un événement de proximité et que nombre d’instituts de formation, tous proches de l’entreprise, sont d’ores et déjà à pied d’œuvre pour apporter leur contribution. Quoi de plus naturel que de demander à des jeunes de s’engager pour les jeunes ! On trouve ainsi l’Ecole cantonale d’art

de Lausanne (ECAL) derrière la création de la torche, des coupes et de la vasque olympique, l’Ecole hôtelière de Lausanne sur les programmes de formation des bénévoles, l’Ecole des métiers dans la réalisation du podium, l’Ecole romande d’art et de communication sur le logo et la mascotte ou encore l’Ecole de musique de Lausanne à la composition de l’hymne des Jeux. Cette mobilisation trouve son écho auprès de Retraites Populaires qui a toujours été très impliquée auprès des jeunes. Cela s’est déjà manifesté par une attention particulière portée aux manifestations qui servent à promouvoir auprès d’eux les bienfaits d’une vie saine et qui contribuent à leur développement aussi bien personnel que professionnel, comme

à leur épanouissement en tant que citoyens responsables.

Concrètement, on retrouve ainsi Retraites Populaires comme partenaire d’une quinzaine d’événements sportifs et culturels, tous orientés vers la jeunesse. Parmi ceux-ci on notera la Lausanne Sport Académie, le Panathlon Family Games, le Défi du vignoble, le Marathon de Lausanne, la Nuit des images ou encore le Numerik Games Festival et le Caribana Festival.

« Nous voulons offrir aux jeunes l’opportunité de découvrir des manifestations ou des activités qu’ils ignorent », explique

Nicole Samuel Manzo, Responsable communication auprès de Retraites Populaires. « Dans notre société hyper connectée, l’objectif est de leur faire quitter leur écran l’espace d’un instant pour les encourager

à s’ouvrir à d’autres horizons, culturels mais aussi sportifs, où les valeurs de partage et de compétition sont d’excellentes expériences dans l’apprentissage de la vie sociale qui les attend ». Dans ce contexte, les Jeux Olympiques de la Jeunesse Lausanne 2020 ne pouvaient mieux tomber. Retraites Populaires a ainsi chargé les jeunes en formation dans son organisation d’imaginer, réaliser et bien sûr, le moment venu, animer le stand de l’entre- prise lors des deux semaines de réjouissances. Ils devront également en faire la promotion tout au long de l’année lors de différentes manifestations soutenues par Retraites Populaires.


Responsabilité

Pour Retraites Populaires, la victoire de

Lausanne pour la tenue des JOJ 2020

a très vite représenté une formidable

opportunité de s’engager aux côtés

des organisateurs en tant qu’acteur

de proximité responsable.



Indispensables bénévoles

Là ne s’arrête toutefois pas la démarche. L’entreprise s’est engagée avant tout auprès des bénévoles, recrutés principalement au sein de la population vaudoise. Un enga- gement clé car une chose est sûre, sans bénévoles pas de Jeux ! Ils seront ainsi au nombre de 3'000 sur les différents sites, chargés de l’accueil des athlètes et des invités, de la communication, du damage de pistes... A l’heure actuelle, une centaine d’entre eux sont déjà impliqués dans la promotion des JOJ Lausanne 2020 durant la saison sportive en cours ou pour les tests des installations, à conduire une année avant l’ouverture. Parmi eux, une quinzaine officient comme chefs

de groupe après avoir suivi une formation en deux temps, la première sur les Jeux et la seconde sur les aspects pratiques de leur travail et les principes de gestion que cela implique. « Ce qui est formidable, c’est de voir la motivation de ces volontaires, pratiquement tous des jeunes qui sont déjà à 100% dans leurs tâches », explique Cédric Destraz, responsable du bénévolat au sein du comité d’organisation des Jeux. « Ces bénévoles sont de vrais catalyseurs qui vont attirer à leur tour d’autres bénévoles. Ensuite, le recrutement se fera via les différentes associations sportives ou dans les écoles. Personnellement, je suis persuadé que la population s’engagera et s’impliquera avec ferveur pour un tel événement. »

L’engagement des bénévoles est ainsi prévu au fil des mois et à mesure que les besoins vont s’intensifier. L'ouverture officielle des inscriptions est prévue en juillet prochain, également à l’international, en sachant que certains volontaires sont des fidèles et proposent leurs services à chaque édition des Jeux, où qu’ils se déroulent. Sur ces bases, l’équipe de Cédric Destraz fera la sélection, la répartition des personnes selon leurs compétences pour ensuite assurer leur formation en fonction des aptitudes requises. « La présence de jeunes bénévoles est certes primordiale », poursuit Cédric Destraz, « mais il ne faut pas oublier les moins jeunes. Le travail intergénérationnel est nécessaire à la bonne marche de toutes les tâches à effectuer, question de partage des expériences ». A propos d’expérience précisément, celle glanée par les jeunes bénévoles tout au long de ces mois de préparation, puis lors des compétitions à venir, est considérée par nombre d’entre eux comme un excellent apprentissage, suffisamment formateur pour figurer en bonne place dans un curriculum vitae. L’Olympisme est assurément une grande question de partage.