keyboard_arrow_leftRetour

Pourquoi amortir son hypothèque avec Modulo ?

Bella vita n°53 > Finance, avril 2018

schedule LECTURE 2 MIN

Lancé le 1er janvier de cette année, Modulo est un produit de 3e pilier d’une grande souplesse, fait pour s’adapter aux besoins des différentes phases de votre vie. Il permet de constituer des fonds propres et il peut par la suite servir de garantie pour l’amortissement indirect, tout ceci avec des avantages fiscaux à la clé. Démonstration.

Acquérir un bien immobilier et rembourser sa dette hypothécaire ne sont de loin pas choses anodines. Pourtant, avec Modulo, le nouveau produit d’assurance vie de Retraites Populaires, cela peut s’avérer aujourd’hui très simple et très avantageux. Comment cela est-il possible ? En liant Modulo à une hypothèque avec un amortissement indirect. Une démarche qui se déroule en trois phases, correspondant à trois étapes clés de la vie.


Souplesse et maintien des prestations

La première phase est la période de la vie où l’on constitue un capital épargne en vue de sa prévoyance ou de l’acquisition d’un bien immobilier par le biais d’une prévoyance liée (3a). Ce capital épargne pourra ensuite être utilisé intégralement comme fonds propres admis dans les 10 % imposés par les règles de financement Finma introduites en 2012. Durant cette phase, une économie fiscale est possible grâce à la déduction des primes versées dans les limites fiscales admises. Modulo fait preuve d’une grande souplesse quant au paiement et aux montants des primes. Il est intéressant également de noter qu’avec Modulo, le capital épargne est garanti à 100 %, et profite d’un taux d’intérêt de 2 % en 2018.

La seconde phase concerne les années durant lesquelles, après avoir fondé une famille,  on cherche à acheter un bien immobilier avec le recours au capital épargne accumulé. Cela se fera en retirant tout ou partie du capital épargné avec Modulo. Après ce retrait, la police reste active, avec un maintien des prestations de risques initiales. C’est dans cette seconde phase qu’il est possible d’amortir sa dette hypothécaire d’une manière indirecte avec la mise en gage de Modulo et d’adapter la couverture risque selon la demande du prêteur. Une couverture sous forme de rente en cas d’incapacité de gain pourra être également mise en place afin de combler les lacunes éventuelles de prévoyance suite à une maladie ou un accident de l’emprunteur.

Finalement, arrive la troisième phase, celle où les enfants ont quitté le foyer familial et où les revenus du couple sont à la hausse. C’est le moment adéquat de mettre cette situation à profit avec une augmentation de l’épargne afin de réduire la dette avant la retraite (amortissement indirect), en fonction du revenu disponible. Le niveau de risque-décès peut alors être réduit, au profit de la part d’épargne, l’objectif étant d’accumuler un capital plus important avant l’amortissement de la dette (amortissement indirect). Dans cette dernière phase, on vise à réduire la dette dans une proportion adaptée à la nouvelle situation de revenus des nouveaux retraités.

Une économie de CHF 14’000

Pour illustrer cette démarche avec Modulo, prenons l’exemple d’un objectif d’amortissement d’une dette hypothécaire de CHF 96'000 sur 15 ans, avec un intérêt de l’emprunt de 2,5 %. Grâce aux déductions fiscales, le coût net d’amortissement avec Modulo et un amortissement indirect, s’élèvera à CHF 96'195. Alors qu’avec un amortissement direct, ce coût net serait de CHF 110'000. Soit une économie d’environ CHF 14'000 grâce à Modulo. 




Nos conseiller sont une formation permettant une approche globale de votre situation tant au niveau de votre prévoyance, de votre financement hypothécaire, que de votre fiscalité ; ensemble nous pouvons trouver la meilleure solution permettant d’atteindre vos objectifs.







retraitespopulaires.ch/conseillers